Steffon Bradford vient muscler la raquette dijonnaise

Steffon Bradford #1

Steffon Bradford #1

Après avoir totalement raté son coup l’an dernier sur le recrutement intérieur avec John Oden et s’être rattrapé aux branches avec Aerick Sanders, la JDA fait table rase du passé et change son fusil d’épaule avec un joueur au profil totalement différent. Voici donc venir Steffon « petit taureau » Bradford.

Modeste sous la toise (1,98m seulement), le cubique Bradford présente pourtant toutes les caractéristiques du point d’ancrage intérieur qui manque à la JDA depuis plusieurs années.

Tonique et capable de jouer des épaules sous le cercle, Bradford est en outre attendu comme un leader dans les vestiaires. A défaut d’avoir un « papa » français comme le souhaitait Philippe Sudre, la JDA en a peut-être trouvé un américain.

Il faut dire que Steffon Bradford commence à avoir une belle expérience des terrains européens.

Steffon Bradford

Steffon Bradford

Après un solide cursus universitaire dans la correcte fac de Nebraska (13 pts et 8 rbs pour sa dernière année), l’américain commence modestement sa carrière en dehors des frontières américaines par Finlande puis la Corée avant de monter en grade.

C’est d’abord à Barreirense, en 2004-2005, dans le championnat portuguais qu’il se balade (22 pts et 8.4 rbs) puis enchaîne par la Pologne (Koszalin) et la proB à Nanterre où il présente sensiblement les mêmes stats aux alentours de 18 pts et 8 rbs.

Cette année 2008-2009 sera pour lui l’année de la bougeotte puisqu’il jouera dans 3 clubs différents : un court retour à Koszalin puis un passage beaucoup plus long et tout aussi concluant en Israël (16 pts et 7 rbs) avant de venir participer aux playoffs de proB avec Limoges dont il a complètement changé le visage.

Echouant lors de l’ultime match à Bercy face à Poitiers, il fut pourtant le seul Limougeaud à surnager en finale.

En récupérant « Petit Taureau » (dixit Dessarzin), la JDA pourrait bien avoir réalisé une bonne affaire pour mettre du poids dans sa raquette. En tout cas les supporters Nanterriens et Limougeauds en sont convaincus.

Reste à voir s’il peut franchir le cap de la proA, mais le garçon, réputé pour sa gouaille et son solide caractère, en a manifestement vu d’autres…

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Login
Mots clés