Les comptes de la JDA

Pour répondre à certains posts du forum, il est tout à fait possible de trouver les comtpes de la JDA via certains sites et notamment le site www.bilangratuit.fr qui met gratuitement à disposition du grand public les comptes des sociétés.
A ce titre, chacun d’entre vous peut retrouver les comptes de la Jeanne dessus.
Voici les chiffres clés des 3 derniers comptes de résultat et bilans disponibles : 2007, 2008 et 2009.

Il s’agit là des comptes de la SASP (c’est à dire la partie pro) donc cela n’englobe pas l’association.

De même,  il peut y avoir quelques très légères différences (liés aux arrondis ou à des sommes négligeables non reportées) entre les comptes officiels et ceux qui apparaissent ici mais les ordres de grandeurs sont ceux là.

Je laisserai le soin aux comptables en herbes de faire une analyse poussée.

Toutefois, il y a quelques éléments qui parraissent intéressants à mettre en avant :

– Les produits sont en constantes diminution notamment en raison de la baisse des transferts de charges (aides sur certains emplois non renouvelés ?)

– Les charges sont elles en très nette baisse (ce qui en soit pourrait être une bonne nouvelle) mais c’est dû presqu’exclusivement à la baisse de la masse salariale qui passe de 2 700 000 € à 1 950 000 € en 2 ans.

– La JDA fait un bénéfice en 2009 alors qu’elle était en perte les années précédentes, surtout en 2008 en raison de charges exceptionnelles élevées (indemnisations d’anciens joueurs ?).

– Concernant les bilans, la JDA est de plus en plus endettée, ce qui n’est pas forcément grave en soit puisque ses créances augmentent également (c’est à dire que de plus en plus de monde lui doit aussi de l’argent). Cela s’équilibre plus ou moins.

– En revanche, les capitaux propres négatifs sont plutôt mauvais signes et semblent indiquer que la JDA a fait de nombreuses années de déficit (puisque les bénéfices et les pertes sont reportés dans les capitaux propres). Cela signifie également que si la JDA vendait tout ce qu’elle possède, cela ne suffirait pas à payer ses dettes, et cela est beaucoup plus grave.

– Enfin, on peut constater que la trésorerie (qui est indiquée sous le terme de « disponibilités ») est extrêmement faible surtout à la fin de l’exercice 2009. Avec 12 000 €, la JDA ne possède en effet qu’un seul jour d’avance de charges ce qui est très dangereux quand on sait qu’il est généralement conseillé aux entreprise d’avoir au moins 3 mois de charges d’avance en trésorerie. Après, cela est peut-être à pondérer par le fait que l’exercice se clôt fin juin, là où les charges sont très réduites par rapport au reste de l’année (pas de joueurs à payer puisque le championnat est terminé, pas ou moins de location de salles, etc.).

Voilà, les questions qui ont pu être formulées entre parenthèses ne sont que des questions et absolument pas des affirmations qui doivent donc être prises comme telles et pas forcément au sérieux. Seule la connaissance de l’historique permettrait de confirmer ou d’infirmer ces questions).

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Login
Mots clés