Preview: Roanne – Dijon

Demain soir, la JDA se déplace à Roanne dans un match qui s’annonce aussi chaud que décisif! En effet, Roanne, en difficultés cette saison, attend de pied ferme les dijonnais. Car ce match pourrait bien lancer définitivement la saison de Dijon vers l’avant comme il pourrait enfoncer Roanne dans la crise.

Cependant, même si le match aller avait vu les hommes de Jean-Louis Borg s’imposer, la Chorale avait prit sa revanche en coupe de France. Alors attention! Même si les roannais sont branchés sur courant alternatif, ils n’en restent pas moins dangereux, d’autant plus à domicile. Quelques interrogations subsistent d’ailleurs autour de ce match. Présentation poste par poste de la rencontre.

Ce sera le troisième match entre les deux équipes cette saison.

Ce sera le troisième match entre les deux équipes cette saison.

Aux postes 1 et 2, Roanne présente une rare densité avec 3 joueurs qui se relayent et apportent des caractéristiques spécifiques à chacun et complémentaires. Tout d’abord, Yohann Sangare. Le français vaut toujours 6pts et 4asts. Très bon gestionnaire il sait trouver les failles. En rotation, ou trouve Alan Voskuil. Le danois a du mal à se faire au championnat français. Peu adroit en attaque (6pts à 33%), il peut néanmoins prendre feu à longue distance à tout moment. Pourtant, il ne devrait pas trop poser de problèmes à la défense dijonnaise, peu en cline à laisser des shoots ouverts. Mais la principale menace de ce trio reste Pape Philippe Amagou (12pts, 3,4asts). Le all star sort d’un match à 12pts et 9asts dans la courte défaite face au Mans. Attention à lui, il ne faudra surtout pas le laisser prendre confiance au shoot. Pour la JDA, T.J. Campbell devra se montrer à la hauteur. On sait le meneur américain capable du meilleur comme du pire. Il sera peut être l’un des facteurs x de cette rencontre. Au poste 2, David Mélody devra tenir Amagou. On le sait capable d’y arriver. Reste au capitaine dijonnais de se montrer plus adroit que lors de ses dernières sorties… En rotation derrière eux, Lens Aboudou et Malela Mutuale ne devraient (encore une fois) pas bénéficier d’un gros temps de jeu.

Au poste 3, la paire William Gradit et Steven Gray se présente face à Jérémy Leloup et Larry Owens. Certainement le poste clé de cette rencontre. Car ce sont là 2 paires d’ailiers de grande qualité. Pourtant, les dijonnais semblent bénéficier d’un petit avantage grâce à leur défense et à la montée en puissance d’Owens. Cependant, attention à Steven Gray et à son adresse à 3pts (51,3% de réussite!). Leloup devra être aussi efficace en défense que lors de son duel face à Shilb. Mais on sait que l’ailier dijonnais en est capable et on espère qu’il ne nous donnera pas tort!

Au poste 4, Victor Samnick devrait débuter dans le 5. Le français vaut cette saison 8,8pts et 5,5rbds. Derrière lui, on retrouve Matt Howard, bien plus efficace depuis le début de saison. Il tourne à 9,5pts, 6,4rbds pour 14,3d’éval’. De plus, l’américain est capable de shooter à 3pts, ce qui lui permet d’étirer les défenses. Attention à lui puisqu’il devrait passer plus de temps sur le parquet même s’il semble encore quelque peu gêné par son entorse.  Andre Harris devrait pouvoir prendre l’avantage sans trop de difficultés en attaque mais pourrait souffrir en défense puisqu’il sera amené à défendre au loin. Si Borg décide de faire confiance à Paul Miller, ce dernier pourrait se montrer utile et efficace de par sa taille.

Zach Moss sera-t-il en pleine possession de ses moyens?

Zach Moss sera-t-il en pleine possession de ses moyens?

Au poste de pivot, l’américain Collins Coleman surfe sur une bonne vague. Cette saison, il tourne à 9,6pts et 7,2rbds. Sa taille (2m06) pourrait poser problème aux pivots dijonnais. Derrière lui, Ryan Reid (5,5pts, 4rbds) peut rendre quelques services mais semble tout de même limité. La question est de savoir si Zach Moss sera bien à 100%. Dans ce cas, la raquette dijonnaise devrait pouvoir résister. Ferdinand Prenom aura l’occasion de confirmer ses progrès et son statut de jeune français prometteur face aux deux colosses roannais.

Une rencontre à la portée des dijonnais donc, qui pourrait confirmer les récents progrès de l’équipe. En cas de victoire, la JDA repousserait Roanne à deux victoires et conforterait sa place dans les 8 premiers. En cas de victoire, les dijonnais pourraient confirmer leur nouveau statut. Alors peut-on d’ors et déjà rêver de playoffs? Il est peut être encore un peu tôt mais un victoire serait déjà une bonne manière de montrer qu’il faudra compter sur les dijonnais!

Attention néanmoins à ne pas sous-estimer les hommes de Luka Pavicevic! Ces derniers voudront se relancer après la défaite sur le fil face au MSB. Alors, les dijonnais peuvent-ils continuer sur leur bonne lancée? Nous le saurons demain soir!

Go JDA!

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Login
Mots clés