Massacre au Colisée

pouce leve

Lynché mais pas achevé

Les supporters chalonnais ont été cléments. A la question « la vie ou la mort ? », ils ont gardé le pouce en l’air pour laisser la vie sauve aux combattants dijonnais, déjà salement amochés par les gladiateurs de Gregorus Beugnus (90-68)… et l’honneur sauf aux fans dijonnais, on l’imagine, bien enfoncés dans leurs fauteuil comme pour se faire tous petits devant la bouillie de basket présentée par leurs ouailles.

Il n’y eu même pas de match tellement les forces en présence étaient déséquilibrées. Le colosse Taj Gray a écrabouillé la raquette dijonnaise. Point. Videz les tribunes du Colisée, rentrez les fauves, nettoyez moi tout ce sang, il n’y a plus rien à voir. Et encore, on ne vous parle pas des chirurgiens Blake Schilb et Terrell Everett qui, plutôt que de soigner les corps meurtris des Dijonnais, se sont amusés à les disséquer.

Dessarzix et ses irréductibles gaulois ont égaré la recette de la potion magique depuis quelques temps déjà. Alors la faute à qui ? A Dessarzix qui ne sait pas mener ses troupes ou au druide Renaultix qui, à défaut de remettre la main sur cette foutue recette de potion magique, nous sert un infâme potage qui ne fait plus illusion depuis trop longtemps déjà ? Mystère des Dieux gaulois…

En tout cas, l’heure est grave. Il faut faire quelque chose et vite. Le massacre du Colisée est une alerte sérieuse. Les Chalonnais nous ont laissés nous relever, sûrement par pitié d’un adversaire qui passe par là où ils sont passés tout récemment, mais le K.O. est proche et pas sûr que la prochaine fois on se relève.

Du K.O. au chaos, il n’y a qu’un pas que l’on est sur le point de franchir. Il n’y a encore que les dirigeants et Dessarzix pour être confiants, alors qu’il n’y a guère de motifs pour croire en une amélioration. Revenez à la réalité. Réveillez-vous… par Toutatis !

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Login
Mots clés