La JDA s’enfonce un peu plus

Samuel Mejia Cholet

Samuel Mejia mvp (Ouest France)

On attendait peu de ce match à Cholet et on avait bien raison. On a eu l’impression de revoir pour la millième fois le même refrain. Une entame catastrophique et puis l’adversaire déroule (88-67).

Henrik Dettmann n’y arrive pas. Même si tout le monde s’accorde à dire que l’impression laissée par le technicien finlandais est toute autre que celle laissée depuis trois ans par Dessarzin, El Professor a certainement perdu gros avec la blessure de Powell. Aujourd’hui, l’équipe n’est pas plus équilibrée qu’auparavant.

Ce soir à Cholet, on a encore vu un adversaire dérouler son collectif avec pas moins de six joueurs au delà des 13 d’évaluation, la palme revenant à Samuel Mejia qui s’est amusé dans la défense dijonnaise (si l’on peut parler de défense) avec 18 pts, 5 rbs et 3 pds.

Côté bourguignon, c’est toujours le trou noir avec les seuls M’Baye et Bradley pour surnager un tout petit peu (15 et 13 d’éval). Pour le reste, c’est le néant. A croire que des joueurs comme Marshall ou Bradford ont démissionné. Concernant le nouveau venu, Milosevic a eu très peu de temps pour s’adapter et s’il a déjà pu apporter sa taille (6 pts et 5 rbs en 21 minutes), il a beaucoup gaspillé avec 6 ballons perdus. Mettons ça sur le compte de la nouveauté.

Enfin, chiffre sidérant, l’évaluation finale du match se termine à 113-58 pour Cholet. Ce qui mène la JDA quasiment en proB puisque Rouen, avant dernier, est à 2 victoires de Strasbourg et Chalon, les deux premiers non reléguables.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Login
Mots clés