La JDA anéantie par Obasohan

PinPonPin

Battue 69-81 par le Hyères-Toulon d’Obasohan & Sene,  la JDA voit son avenir très fortement compromis en Pro A. Au delà de la défaite, elle a également perdu – comble de malchance – celui qui était arrivé pour apporter son énergie positive à l’équipe.

Après onze nouvelles minutes intéressantes sur le parquet (6 points, 1 contre, 1 interception, 2 rebonds offensifs & 1 passe décisive), Roger Powell heurte violemment Saer Sene en voulant sauver une passe trop molle d’un de ses coéquipiers. Game Over, le pigiste positif est gravement touché.

La JDA pourtant ne baisse pas les bras, portée par ses jeunes pousses : Tanghe &  Monclar apportent à l’équipe, Abdou n’est pas en reste.

La JDA tient avec un Bradley maladroit mais cette fois-ci partageur : 7 passes décisives (à 25% de réussite…). Quant à Marshall, les températures négatives à l’extérieur n’ont pourtant pas atteint les -6 de son évaluation.

Les deux pièces maitresses annoncées du début de saison n’ont encore une fois que peu d’impact sur le résultat. Les prestations moyennes de Bradford & Adjiwanou n’améliorent pas non plus le tableau à l’intérieur.

C’est donc un petit miracle si la JDA arrive à la fin du troisième quart temps à 56-56, d’autant plus que le banc  – comme Marshall  – est lui aussi frigorifié : -2 pour d’Almeida, -2 pour Bogavac, peut-être devraient-il jouer avec une écharpe et des moufles pour évaluer positivement.

Au final, un calcul simple résume la très faible JDA : Monclar, Tanghe & MBaye – représentent 40 de la très faible évaluation de la JDA sur ce match à savoir 58.

La JDA perd donc ce match logiquement & pas seulement sur la malchance de son arme de destruction Powell. Comme on dit, la chance se mérite et pour cela, il faut continuer d’y croire. Pour les supporters, il s’agit bien sûr de soutenir son équipe dans l’enceinte du palais des sports, ce qui n’empêche pas de dire quelques vérités (n’est-ce pas Fox).

Pour les joueurs, il s’agit de ne jamais baisser les bras, quel que soit le scénario du match & se donner à fond de la première minute à la dernière. Non pas pour se montrer en vue d’un contrat pour l’année prochaine mais plutôt pour préparer au mieux l’avenir du club.

Espérons que ceux pour qui la JDA compte comme les espoirs, Krupa & Abdou voire Bradford y penseront au delà de l’année en cours…De même que notre nouveau coach qui arrive à structurer l’équipe malgré son faible niveau.

Et puis qui sait, un miracle est si vite arrivé ! Think Positive…

Smacks

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Login
Mots clés